AnA compagnie
Slogan du site

AnA mène un projet global autour des écritures contemporaines ayant comme axe la composition musicale en lien avec les lutheries électroniques et les nouvelles technologies. À travers cet espace d’expression pluridisciplinaire, engagé dans une parole d’artistes aux univers singuliers ou hybrides, AnA propose au public une expérience sensible des thématiques abordées.

Nous souhaitons déplacer l’écoute et le regard que nous portons au monde. Chaque pièce, et la manière dont nous pensons sa réception, orientent sa forme : concert, live audiovisuel, performance, spectacle, installation.

Les complicités artistiques au sein d’AnA Compagnie mettent en œuvre une réflexion profonde de ce qui s’y crée et un engagement fort dans les choix esthétiques, amenant une pluralité de formes et des croisements fertiles. À partir des langages que nous élaborons et a n que les publics s’en emparent, s’en emparent et développent leur propre créativité, nous construisons des temps de partage. Ateliers de pratiques artistiques, conférences, rencontres avec les publics : Annabelle Playe considère que la transmission et la création sont les deux versants d’un même processus.

Depuis 2010, AnA Compagnie a créé 5 performances audiovisuelles (Matrice, Ana, Vaisseaux, Overview, inLAND - come back in broad day), 2 spectacles jeune public autour de la musique vocale contemporaine (Couak ! et Le ons de choses), un concert de chant (Songs), plusieurs performances vocales, une installation (Vaisseaux), deux solos électroniques (Gold et Geyser), un spectacle mêlant poésie, théâtre et musique (La poupée noire), a mené des lectures, a donné des conférences (La musique vocale au XXe et XXe siècles, Physicalité du son, Les Phonosphères ou les Gloses à Sons) et dernièrement la performance « Les corps citadelles » présentée au Festival Mixité de Carcassonne, ainsi que « Pontonniers » au « Vive le Sujet ! » 73ème Festival d’Avignon, une coproduction SACD - Festival d’Avignon.

A partir de juin 2019, AnA Compagnie reprend le spectacle « Delta Charlie Delta » initialement porté et produit par la Cie du Samovar. Annabelle Playe a reçu le fond SACD « Musique de Scène » pour cette création issue du texte de Michel Simonot, et mis en scène par Justine Simonot.

L’acte de scène est l’émergence de ce qui se forge dans le temps et la solitude.
Il n’est ni une n ni un commencement. C’est le moment du croisement et de la rencontre. Avant et après, le jaillissement et le silence, la force de ce qui gronde.

Du grec ana : de nouveau, en sens contraire, en haut, en arrière, à l’écart.

logo rubrique
SPECTACLE-THEATRE